Fêtes et coutumes : le nouvel an en Amérique Latine

Alors que le 31 approche et que 2015 pointe le bout de son nez, Destinomundo a choisi de vous emmener faire un tour en Amérique Latine pour découvrir comment y est célébré le nouvel an.

Nouvel an au Brésil

Au Brésil, il n’est pas nécessaire de le rappeler, on a le sens de la fête. Des feux d’artifice embrasent le ciel de toutes les villes dans lesquelles ont lieu des concerts et des spectacles.

Feu d'artifice Copacabana, nouvel an Brésil

Tous les brésiliens sortent faire la fête et envahissent les salles de bal, les plages, les clubs, les rues et les routes et la coutume est de s’habiller de blanc.

C’est cependant à Rio qu’a lieu l’une des plus grande célébrations avec la fête de la Iemenja, déesse de la mer, fortement liée à la St Sylvestre. Des barques chargées de riz, de cadeaux, de bougies, de bijoux, de fleurs et de parfums sont offertes à la mer et des bougies colorées flottent sur l’eau. Les plus fervents sautent 7 fois dans l’eau pour se porter chance pour la nouvelle année. C’est aussi sur la plage de Copacabana que le feu d’artifice est le plus beau, et c’est pour cela que la plage accueille chaque année près de 2 millions de personnes.

Le conseil de Destinomundo : Si vous êtes à Rio, passez la soirée sur Copacabana ou au poste 9 sur Ipanema, l’endroit trendy de la plage. Si vous êtes à Salvador, rendez-vous sur Rio Vermossa Cartier pour faire la fête ou allez assister aux concerts de fin d’année avec l’olodun dans le pelorinho.

Nouvel an au Mexique

Le nouvel an est célébré dans une ambiance très colorée et festive dans tout le pays. Après un dîner traditionnelle en famille, les mexicains sortent faire la fête dans la rue ou sur la plage.

A Mexico, une grande fête est organisée chaque année sur la place Zocalo. Elle dure toute la nuit ! Au programme, de la musique, des danseurs, des attractions et un feu d’artifice. Si vous partez au Mexique pour le nouvel an, vous pourrez aussi visiter les attractions de la ville et les sites archéologiques qui restent ouverts pendant la fête nationale.

Si vous êtes plutôt fête sur la plage, direction Cancun, Acapulco, Puerto, Vallarta ou Cabo San Lucas. Là encore vous pourrez danser au son des DJ et admirer les feux d’artifice. Les fêtes sur les plages sont très appréciées par les jeunes.

Le conseil de Destinomundo : Si vous êtes à Mexico, passez par le Zocalo avant d’aller faire la fête dans la Zona Rosa. Si vous êtes dans le Yucatan, le must c’est playa del carmen pour faire la fête dans la rue et dans les bars.

Nouvel an au Pérou

Au Pérou, l’ambiance aussi est très festive pour célébrer la nouvelle année et certaines coutumes typiques ne manqueront pas de vous amuser. Chaque 31 décembre, les péruviens fabriquent un mannequin fait de paille et de chiffons, qu’ils habillent de vieux vêtements et l’installent devant leur habitation. Ces mannequins sont le symbole de l’année qui se termine, ainsi, à minuit, chaque famille sort dans la rue et brûle son mannequin. Ils restent ensuite dehors pour admirer les feux d’artifices, auxquels s’ajoutent pétards et explosions en tout genre. Sur les places centrales de chaque ville et village sont dressées des tours faites de cane à sucre séchée sur lesquelles on fixe des feux d’artifice qu’on allume à minuit.

Comme les brésiliens et les mexicains, les péruviens s’habillent d’une couleur particulière en fonction de ce qu’ils souhaitent pour la nouvelle année, et s’ils veulent partir en voyage, ils doivent courir autour de leur maison munis d’une valise vide.

Ce sont quand même 3000 fêtes qui sont organisées chaque année dans le pays pour la nouvelle année.

Le Conseil de Destinomundo : Choisissez de passer votre nouvel an à Cuzco dans la discothèque le Mama Africa, ambiance garantie !

Nouvel an en Bolivie

En Bolivie comme au Mexique, la célébration commence le 31 décembre au soir par un repas traditionnel en famille. L’ingrédient majeur de ce dîner est le porc qui représente la prospérité et l’abondance mais aussi le fait d’aller de l’avant car le cochon est un animal qui mange en marchant.

A minuit, on dit au revoir à l’année qui se termine et on sort faire la fête et danser entre amis pour accueillir la nouvelle qui commence au milieu des feux d’artifice et des pétards. Avant de sortir, lorsque les 12 coups résonnent, il faut manger 12 grains de raisin en faisant 12 voeux qui se réaliseront lors de la nouvelle année.

En Bolivie aussi les couleurs des vêtements que l’on porte ont une importance et représentent ce que l’on souhaite. Les sous-vêtements rouges permettent de rencontrer l’amour, et, particularité bolivienne, ils sont portés à l’envers au début de la soirée et remis à l’endroit à minuit pour symboliser le changement d’année.

Nouvel an à Cuba

A Cuba, le réveillon de la St Sylvestre est capital, dès le début décembre, les gens y pensent et s’organisent pour être sûres de réussir l’évènement. Les cubains passent les 24 dernières heures de l’année qui s’achève en famille. Pour eux « la manière de passer la fin de l’année déterminera la manière dont se passera la suivante ». Ils se souhaitent ainsi santé, argent et bonheur en dansant dans la joie.
Il faut que toute la maison soit propre, et que ce qui doit être réparé ou repeint le soit avant le 31, et c’est aussi pour cela que la fête nécessite beaucoup de préparation à Cuba. Toute la journée, on prépare le repas, point d’orgue de la journée, qui est typiquement cubain : viande de porc, riz aux haricots noirs, tubercules avec bananes plantins-frites, salade et pâtisseries accompagné de bière fraîche, de vin ou de rhum.
A minuit les cubains se souhaitent la bonne année et jettent une bassine d’eau par la porte d’entrée principale de leur maison pour nettoyer le passif de l’année écoulée.

Nouvel an en Argentine

En Argentine, on fête le nouvel an autour d’un barbecue et les soirées ont le plus souvent lieu sur les plages ! Au menu, les pièces préférées des argentins : travers de porc, viande de bœuf (vacio) et ris de veau, mais aussi chorizo et morcillas. On attend que la viande soit cuite en sirotant un bon malbec, cépage de Cahors qui est l’emblème du vin argentin puis on applaudit le chef barbecue pour le remercier.
A minuit, les argentins préfèrent le fernet, mélange d’herbes amer, au champagne pour trinquer avant de s’embrasser et que les feus d’artifice soient lancés.

Côté vestimentaire, si on voit des gens en tongs et shorts, les argentins aiment malgré tout se mettre sur leur 31. Les femmes, qu’elles soient en short ou en robe habillée, portent une culotte rose pour s’assurer chance, fertilité et prospérité pour la nouvelle année.
Et vous ? Comment fêtez-vous le nouvel an ? On vous conseille d’emporter une valise vide, on ne sait jamais, vous pourriez ainsi partir en voyage en 2015 !

Partager cet article

Une réflexion au sujet de « Fêtes et coutumes : le nouvel an en Amérique Latine »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous n'êtes pas un robot ? Prouvez-le (sécurité) : *